reg’lar fellers
sujet : planche de la semaine
résumé : Au temps de son plus grand succès, Reg’lar Fellers était publié simultanément dans plus de 800 journaux aux Etats-Unis. La bande a paru de 1917 à 1949, et racontait les (més)aventures extrascolaires d’une bande de jeunes gamins délurés dans les rues et les terrains vagues d’une banlieue américaine indéterminée. Composée d’une demi-douzaine de membres (dont une fille) le groupe de personnages se constitua au gré de gags que le dessinateur Gene Byrnes inventa de 1917 à 1919, avant que le « casting » intuitif ne soit terminé et que la bande prenne son nom définitif. Reg’lar Fellers fonctionnait sur un humour de situation qui n’est pas sans rappeler, dans un autre contexte, les gags de Poulbot sur les gamins de Paris. Comme on l’a dit énorme succès de presse, Reg’lar Fellers connut un programme radiophonique, la publication en comic books à partir de 1934, et même un dessin animé produit en 1936 par Ub Iwerks, le bras droit de Disney alors à son compte. Le court-métrage animé ne connut pas de suite, la maison de production d’Iwerks étant tombée en faillite peu après la sortie du premier titre. Reg’lar Fellers fut même l’objet d’un film en prise de vues réelles qui ne laissa pas une trace impérissable. La première vocation professionnelle de l’auteur Gene Byrnes (1889-1974) fut le sport. Une mauvaise blessure l’ayant contraint à renoncer à ses ambitions, il se reconvertit bientôt (avec l’aide de son ami Winsor McCay) au dessin sportif pour la presse, avec un succès indéniable. Le succès de Reg’lar Fellers lui apporta l’aisance et la possibilité d’employer plusieurs assistants, ce dont il ne se priva pas jusqu’à la fin de la série en 1949. Dans l’entre-deux-guerres, Reg’lar Fellers inspira des séries du même genre, dont particulièrement le Just Kids d’Ad Carter.